logo-agrippa
Chemisage continu ou Gainage

Réhabilitation de canalisations

Chemisage continu ou Gainage

Le chemisage continu ou gainage est un procédé courant dans la réparation de canalisations présentant des défauts dus à des fissures, à des racines pénétrantes, à des impacts provoqués par des travaux ...

Ce procédé, non destructif, à l'avantage de permettre la remise en état de grandes longueurs de canalisations (plusieurs dizaines voire centaines de mètres) en une seule opération en passant par un regard de visite.

Le chemisage continu consiste à introduire dans la canalisation, en suivant le principe de réversion, une gaine résistante, étanche, sans joint, imprégnée de résine.

La gaine est ensuite polymérisée (durcie) à la vapeur, à l'eau ou à froid dans la canalisation pour créer une "deuxième peau" étanche à l'intérieur de la conduite.
Exemple de canalisation gainée

Etapes clés d'un chantier de chemisage continu

  1. Découpe de la gaine à la bonne longueur (de regard à regard)
  2. Mise sous vide de la gaine à l'aide de la pompe à vide
  3. Imprégnation de la gaine avec la résine à l'aide de la table d'imprégnation
  4. Enroulage de la gaine dans le bathyscaphe de réversion
  5. Mise en pression du bathyscaphe et introduction de la gaine dans la canalisation
  6. Polymérisation de la gaine (à la vapeur, à l'eau chaude ou à froid)
  7. Découpe des excédents de gaine au regard d'entrée et de sortie
  8. Pose de manchettes de finition au regard d'entrée et de sortie
  9. Fraisage des ouvertures pour les branchements
  10. Remise en étanchéité des jonctions collecteur-branchement
Etapes clés d'un chantier de chemisage continu

Matériel requis

 
Table d'imprégnation :
Il est utilisé pour réverser la gaine dans la canalisation afin que la partie feutre, imprégnée de résine, se trouve contre la paroi de la conduite et la partie revêtement soit à l'intérieur de la canalisation. Cette opération peut se faire à l'air ou à l'eau.

Bathyscaphe ou shooter de réversion :
Elle est utilisée pour assurer une répartition homogène de la résine à l'intérieur de la gaine avant qu'elle soit introduite dans la canalisation.


Etapes clés d'un chantier de chemisage continu
Etapes clés d'un chantier de chemisage continu
Chaudière :
Elle est utilisée pour accélérer la polymérisation et réduire le temps avant remise en service de la canalisation. Il existe des chaudières à eau chaude ou à vapeur. Cette dernière réduit encore plus ce temps d'attente.

Pompe à vide :
Elle est utilisée pour obtenir le vide dans la gaine avant imprégnation avec la résine. Cette opération préliminaire permet une répartition homogène de la résine dans la gaine.

Etapes clés d'un chantier de chemisage continu
Etapes clés d'un chantier de chemisage continu

Consommable requis

 
Gaine :
Il s'agit de l'un des deux éléments principaux du gainage continu. La gaine est constituée d'un tissu feutre, revêtu de PVC, PU ou PE, souvent cousu et / ou collé sur son axe longitudinal. Il existe différentes épaisseurs suivant le diamètre de la canalisation, le type de polymérisation (eau chaude, vapeur ou à froid).

Résine :
Deuxième composant indispensable, la résine assure l'étanchéité de la gaine dans la canalisation. Constituée d'un mélange résine et durcisseur (plusieurs durée de temps de travail sont disponibles suivant les conditions climatiques), elle est commercialisée déjà pré-dosée suivant les recommandations du fabriquant.


Etapes clés d'un chantier de chemisage continu
Etapes clés d'un chantier de chemisage continu